LA VIE POURRAIT ELLE "JUSTE ARRIVER"?

par Ron Lyttle

L’HISTOIRE

Il y a des millions d’années, des évolutionists vous diront que beaucoup de produits chimiques tourbillonnaient sur les mers (ou les étangs, ou les mares) sans vie ici sur la terre. Le gaz méthane était dant l’atmosphère bombardée par les rayons cosmiques de l’espace extra atmosphérique et les éclairs puissants courbés dans les cieux éclairaient l’horizon désolé. Donné assez de temps, de rayons cosmiques et d’éclairs ont pu former graduellement un "potage primordial" contenant des acides aminés. Ceux-ci se sont à leur tour assemblés pour former de simples protéines, "les modules" de la vie. A un moment donné, ces protéines se sont avérées justement reliées entre elles, et un seuil de la vie a été franchi: les protéines ont commencé à se reproduire, et la vie simple était "née".

Pendant un temps incomptable d’âges éoliens, cette vie simple est devenue graduellement de plus en plus complexe alors que les chances de modifications de protéines initiales se combinaient avec les conditions extérieures de l’humidité, de la température, des approvisionnements alimentaires etc. afin de produire ensuite toute les formes diverses et complexes de la vie, habitant premièrement les océans, puis la terre et finalement l’air, ce que nous voyons aujourd’hui. Les Homos Sapiens sont apparus comme étant la branche la plus élevée dans l’arbre de la vie, mais est-ce que l’arbre crôit toujours, et qui sait à quoi ressembleront les prochaines branches?

CONTROLE DE LA REALITE

Tandis que ce qui précède est une histoire intéressante, et les variations de celle-ci (avec des détails de plus en plus imaginaires) s’enseignent dans la plupart des écoles et universités dans le monde entier comme l’explication scientifique sur l’origine et le développement de la vie, de plus en plus de gens se demandent: "Est-ce ainsi que réellement nous sommes apparus? Est-ce que ces gens qui s’appellent scientifiques savent vraiment de quoi ils parlent?"Après tout personne n’a pu être là pour observer il y a des millions d’années ce premier potage, ou pour voir ramper le premier poisson sur la terre, ou pour voir prendre son vol à la première créature qui s’éleva dans l’air . La jolie histoire de l’évolution supporte-t-elle les faits?

ARN & ADN

Chaque chose vivante, du virus le plus simple à l’animal le plus complexe, contient dans ses céllules des composés très complexes appelés acide nucléique. Il y en a deux formes, appelées acide ribonucléique (ARN) et l’acide deoxyribonucléique (ADN). Les virus contiennent seulement l’un ou l’autre, mais les céllules se composent des deux. Tandis que l’ARN controle la production de protéines, l’ADN est le composant principal des chromosomes, qui fournissent le modèle ou la configuration de l’hérédité. Chaque fois qu’une céllule se divise en deux, l’ARN du corps de la céllule et l’ADN du noyau doivent être exactement copiés, avec une copie assortie a chaque céllule. L’ADN est une molécule incroyablement complexe, ressemblant à une longue échelle en forme de spirale. Les côtés de l’échelle se composent des composés appelés phosphates et sucres, alors que les "échelons" se composent de deux de quatre bases possible dans toutes les combinaisons imaginables. Le façonnage et l’ordre exact des "échelons" varient d’une chose vivante à une autre. Chaque "échelle" d’ADN a environ 20000 "échelons", et chaque chromosome contient des milliers de molécules d’ADN. L’ARN a une structure semblable, mais le sucre est différent, et une des quatre bases est également différente.

Puisque c’est l’ADN chromosomique (et dans certains cas l’ARN) qui fournit le modèle pour chaque céllule et individu, si un seul des milliers d’échelons obtenus est endommagé, ou si les différentes combinaisons sont substituées dans la copie, la céllule sera défectueuse. Au contraire de la croyance populaire, la plupart des changements de la structure d’ADN (mutations) en général la céllule s’affaiblit, et dans le pire des cas elle meurt. Seulement quelques uns sont neutres; et les changements salutaires pratiquement n’existent pas. Pour produire un individu sain et pleinement fonctionnel, chaque copie de l’ADN et l’ARN doivent être identique à l’original jusqu’au dernier "échelon".

LE POINT

Qu’une telle complexité pourrait résulter "du potage primordial" par les réactions chimiques hasardeuses est statistiquement biochimiquement et thermodynamiquement imposible. 1) Il y a trop de conexions dans une molécule d’ADN pour que cela se produise d’une manière hasardeuse, peu importe le temps qui passe. 2) quand les biochimiques sont parvenus a produire les acides aminés simples en "potage" simulé, en controlant soigneusement les conditions, il n’y avait rien de "hasard" ou "chance" au sujet du procédé, et le saut des acides aminés simples à une molécule d’ADN est astronomique. 3) La deuxième loi de la thermodynamique indique que les choses ordonées se déplacent vers le désordre et les complexes vers le simple, (pas dans le sens inverse), à moins qu’une force supérieure agisse. Les éclairs (la force d’entrainement supposée derrière les réactions chimiques) sont réellement de grands hasards. La notion que quelque chose d’aussi complexe qu’une molécule d’ADN pourrait surgir par accident est donc une absurdité non-scientifique!

OUAIS, MAIS...

Pour entrer en discussion, supposez qu’une partie de l’ADN d’une façon ou d’une autre est venue avec, et supposez aussi que des milliers se soient unis pour former un chromosome fonctionnel, et que beaucoup de chromosomes ont joint leurs forces (et aucun éclair n’a fait disparaitre la collection entière). Vous avez toujours seulement un modèle, une liste d’instructions indiquant comment faire une organisation vivante. Elle prend une céllule vivante comme modèle, mais prend ce modèle pour faire une céllule vivante. (A ce paradoxe semblable les évolutionists peuvent seulement marmonner. "Cela adu se produir d’une façon ou d’une autre. La vie existe-t-elle? N’est-ce pas?")

UN EXEMPLE

Je travaille dans une usine. Nous achetons le fer cru et les bâtis en laiton que notre atelier de construction mécanique transforme en produits terminés que nos assembleurs assemblent pour faire des pompes. Le machiniste obtient un modèle créé par le service d’ingenierie qui indique toutes les dimensions du produit terminé, et les instructions spéciales comme la façon dont une surface doit être polie, quelle taille doit avoir le départ d’un trou taraudé, "début d’usiner ici", etc. Vous pouvez placer le modèle sur un bâti cru et l’observer pendant un milliard d’années il ne fera pas un produit terminé. Mais si le machiniste le prend, met le bâti dans sa machine et quand c’est terminé la pièce est opérationnelle. Il a besoin du modèle pour savoir comment faire la piece, et le modèle est sans valeur sans la machine et l’opérateur. Ainsi c’est avec l’ADN et les céllules vivantes. Chacun a besoin de l’autre pour fonctionner, et ensemble ils peuvent faire de nouvelles céllules.

EN CONCLUSION

Loin d’être une explication logique, scientifique provable de l’origine et du développment de la vie sur la terre, l’Evolution semble être un système de croyance tenu par certains, avec autant de foi religieuse que n’importe quelle autre foi, avec la difficulté en plus d’être des faits contraires connus. Pour croire à l’évolution, un "scientifique" doit rejeter la méthode scientifique, arrêter son bon sens, et défigurer ou ingnorer les faits. Beaucomp continuent à faire pareil et deprécient ceux qui osent défier leur croyance, et démontrent la force de leur foi. Loin d’être les chercheurs d’esprit ouvert à la vérité, les évolutionists semblent être d’esprit fermé, "des défenseurs dogmatiques de la foi". La vie pourrait-elle "juste arriver"? Qu’en pensez vous?


 
"La vie pourrait-elle 'juste d'arriver'?"
<http://www.creationism.org/french/LifeJustHappen_fr.htm>

Accuiel:  Français
www.creationism.org