FROM:  Creation Research Society   
www.creationresearch.org
Creation Matters  • Vol. 13, No. 4 • Jul/Aug 2008, Pg. 10
L’œil de la perfection – Les faucons
All by Design,
Dr. Jonathan C. O'Quinn

Que l’on discute des réactions catalysées par des enzymes biochimiques, des stratégies de reproduction, ou des spécialisations physiques des êtres vivants, les systèmes biologiques dont dépend la vie sont des systèmes holistiques, soit que nous avons le parfait fonctionnement dès le premier jour et de permettre la vie, ou la prévenir s'il y en a défauts du système.

Les Faucons chassent les plus petits oiseaux, les attrapant au vol à des vitesses qui peuvent approcher les 300 km / heure. Cela nécessite à la fois une vision vive et une surface de l'œil qui reste propre et lubrifié, même à des vitesses vertigineuses. Les faucons ont une troisième paupière, appelée membrane nictitante, qui balaie souvent et rapidement la surface cornéenne.

Le bord frontal de la membrane nictitante des faucons a un pli de tissu conjonctif appelé la tresse marginale. Cette tresse marginale à d'innombrables structures ressemblant à des cheveux tout le long de sa surface connue sous le nom microvillosités, qui agissent comme un plumeau microscopique collectant films lacrymales et débris afin de les balayer dans une pointe élargie, qui draine ensuite dans le système lacrymale.

Les faucons ont aussi une glande spéciale, la glande de Harder, situé à la base de la membrane nictitante. Cette glande spéciale lubrifie la surface oculaire avec une solution très visqueuse, résistante à l'évaporation afin d’empêcher le vent de dessécher le film lacrymal sur la surface de l'œil.

Ces caractéristiques hautement spécialisées des yeux des faucons, ainsi que leur acuité visuelle extraordinaire même à une vitesse fantastique, doivent tous être parfaitement en place pour permettre à ces oiseaux de survivre. Si ces caractéristiques ne seraient que partiellement développées, elle ne performeraient pas à un niveau nécessaire pour la survie de ces oiseaux, arguant ainsi fortement contre leur développement progressif.


    Bibliographie

Schwab, I.R. and D. Maggs. 2004. The falcon’s stoop. Br. J. Ophthalmology 88:4.

    Figure caption:
Peregrine Falcon, Falco peregrinus. Photo by Kevin Law. Licensed under Creative Commons Attribution ShareAlike 2.0 License (cc-by-sa-2.0).
http://commons.wikimedia.org/wiki/Image:Peregrine_Falcon_profile_shot.jpg
 

"L’œil de la perfection – Les faucons"
(Originally published in "Creation Matters" as: Eye of Perfection)
<http://www.creationism.org/french/CrsCmEyeOfPerfection_fr.htm>

Accuiel:  Français
www.creationism.org